Quelles sont les positions propices à la pénétration anale ?

Quelles sont les positions propices à la pénétration anale ?

La sodomie nécessite un peu plus de tendresse que tout autre acte sexuel, surtout la première fois. Par conséquent, il est primordial de choisir avec soin la position.

En terme de plaisirs, c’est une pratique sexuelle qui peut emmener les amants au delà du 7è ciel. Encore faut-il la pratiquer sans douleur. Voici donc pour vous les 5 positions du kamasutra qui vous permettront de jouir pleinement du sexe anal.

5 positions du Kamasutra pour une sodomie sans douleur

Inutile de préciser que la pratique de la sodomie nécessite une connivence entre les amants. La femme doit pouvoir faire confiance à celui qui lui fait l’amour. L’homme, lui doit être doux et très attentif, surtout si c’est la première fois de sa partenaire.

Sachez que le sexe anal n’est pas une étape nécessaire pour avoir une sexualité satisfaisante. Certaines femmes refusent catégoriquement, mais c’est leur droit. Certains hommes n’aiment pas vraiment non plus cette pratique. L’idée que cela puisse blesser leur partenaire est complètement à l’encontre de leur vision du sexe.

Par ailleurs, sachez qu’il est préférable d’utiliser un lubrifiant pour profiter davantage de la sodomie. Il est maintenant temps de passer aux 5 positions Kamasutra et de vivre pleinement cette pénétration si originale.

meilleur position pour la sodomie
Pour une sodomie sans douleur des choix sont à faire

La cuillère : la position sexuelle pleine de tendresse

La femme s’allonge sur le côté tandis que l’homme vient se placer derrière elle dans une position identique. Ainsi les corps fusionnent. Il y a quelque chose de tendre et de romantique dans cette position. Bien sûr, les amoureux ne peuvent pas se regarder dans les yeux, mais leurs corps se touchent (on peut parler d’enchevêtrement, de fusion). Il est même possible de parler de sodomie romantique

Cette position est rassurante, surtout si c’est une première fois. L’homme peut caresser sa partenaire et lui embrasser le cou pour la détendre. Une femme peut guider le pénis de son compagnon dans son propre orifice si elle le désire.

La chaise : pour que madame dirige les opérations

Monsieur est assis sur une chaise et Madame vient s’asseoir sur lui en lui tournant le dos, les mains appuyée sur les cuisse de son amant. Dans cette position, la femme dirige l’opération. C’est elle qui aiguille le sexe de monsieur et qui détermine la profondeur de la pénétration. Cette position, comme la précédente, peut calmer les femmes inexpérimentées ou ayant peur de la maladresse de leur amant.

L’homme a la liberté de caresser la poitrine, le ventre et le sexe de sa partenaire. Après une insertion réussie, il peut modifier sa position sur la chaise pour augmenter ou diminuer la profondeur de la sodomie.

La levrette : pour une sodomie dans les règles de l’art

sodomie en levrette
sodomie levrette

La femme s’agenouille puis s’allonge, mais gardent les fesses relevées. L’homme agenouillé derrière elle peut lui tenir la taille et la pénétrer. Cette pose peut également être pratiquée debout. Dans ce cas, la femme est appuyée contre un mur, un meuble, etc.

Cette position, très troublante pour les amants, permet aussi une sodomie dans les règles de l’art. Les hommes prennent manifestement du plaisir à voir les fesses de leur partenaire littéralement présentées et à pouvoir voir leur propre pénis pénétrer par l’orifice anal.

Ainsi, c’est l’occasion de lâcher prise et de prendre les choses en main. Dans cette position, il est facile de faire varier la force de pénétration. Les hommes se sentiront certainement puissants, mais ils doivent être très en phase avec les sentiments de leur amante pour s’assurer qu’ils sont tous les deux synchronisés.

L’ éléphant : pour une pénétration anale langoureuse

La femme est totalement allongée sur le ventre. L’homme s’allonge sur elle et s’appuie contre son avant-bras pour diminuer son poids. À travers cette posture, on peut retrouver la fusion des corps de la position de la cuillère.

Madame aura le plaisir de sentir le souffle de son amant sur ses joues et sur son cou. Monsieur pénètre sa partenaire en bougeant son bassin, permettant un mouvement plus lent, moins brusque qu’en levrette. Les amoureux ne peuvent pas se caresser, mais le contact corporel peut compenser ce petit manque

La position andromaque : pour qu’enfin les amants se regardent

L’homme est allongé sur le dos et la femme est assise à califourchon sur lui. Elle peut s’accroupir pour faciliter la pénétration anale. Heureusement, la pratique anale n’impose pas que l’homme soit derrière la femme.

La position andromaque permet aux amoureux de se regarder dans les yeux et de voir les manifestations de plaisir de l’autre. Cela peut ajouter une toute nouvelle intensité à la pratique anale ! Dans cette position, c’est madame qui aura la joie d’être active. Monsieur, n’y trouvera rien à redire puisqu’il peut voir sa partenaire pendant la représentation et lui caresser les seins.

Voilà pour cette petite présentation des positions du Kamasutra autorisant la pratique du sexe anal. Enfin, il est inportant de se souvenir de la complicité qui doit exister entre deux amants pour qu’ils s’épanouissent à travers cet acte sexuel. Oui, vous devez être détendu et confiant pour vous amuser pleinement.

5 positions du Kamasutra pour une sodomie sans douleur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.